Passion, sérieux du travail, sens du détail et de la finition, sont notre credo

 

 

Retour accueil

   

Restauration 2cv 4X4 VOISIN

 

Rétro-Méca a le privilège de recevoir dans ses murs une rare 2cv à 4 roues motrices de fabrication Voisin.

 

Historique de la fabrication du modèle 4x4 Voisin:

C’est en 1981, déplorant l’absence de «vrai» 4x4 Français économique et robuste, que Marc Voisin décide que, puisque ce qu'il recherche n’existe pas, il va le fabriquer !

Se rendant compte que la 2cv possédait des qualités intrinsèques idéales pour un véhicule Tout Terrain, il jette son dévolu sur cette brave petite Citroen: un véhicule léger, relativement robuste, peu coûteux d’achat et d’entretien, mais surtout un véhicule possédant une suspension exceptionnelle pour son niveau de gamme et lui conférant des débattements et une adhérence plus qu’appropriée à l’évolution hors des sentiers battus.

Il s’est alors mis derrière la planche à dessin et quelques mois plus tard, un premier prototype voyait le jour dans son atelier de la région Grenobloise, pouvant prétendre à une homologation.

Marc Voisin ne put être considéré comme transformateur par la DRIRE, il sera donc constructeur ! Les 2cv sortant de son atelier porteront donc son nom .

Et c’est ainsi qu’à partir de ce jour environ 600 2cv modifiées (ce chiffre incluant les bicylindres Citroën mais également les Katar, Teïlhol Tangara, Fred Car ou encore Van-Clee 4x4), sont sorties des ateliers du "plus petit constructeur de France".

 

Le modèle qui nous concerne est une 2cv6, modifiée dans les ateliers de Marc Voisin en 1983.

Elle est gravement atteinte par la corrosion: chassis plié, caisse perforée à plusieurs endroits, son moteur consomme de l'huile.

Son propriétaire, qui possède par ailleurs une autre 2cv6 dont la carrosserie a déjà eté restaurée, souhaite donc obtenir un unique véhicule grâce aux éléments de cette seconde 2cv.

Par ailleurs, une préparation nous est demandée dans l'optique d'effectuer des raids en Afrique. Des renforcement divers du chassis et des éléments de suspension sont donc au programme, ainsi que la mise en place d'une motorisation plus musclée.

 

 

Travaux à effectuer:

Première partie:

- Démontage du kit Voisin sur la 2cv blanche.

- Rénovation du kit Voisin.

- Modification et renforcement d'un chassis AMI8 break neuf pour recevoir le kit.

- Modification de la caisse de la 2cv grise déjà restaurée.

- Montage des différents éléments sur le chassis neuf.

Deuxième partie:

- Adaptation d'un moteur 652cc d'origine Visa/LNA

 

 

 

Etat des lieux :

 

La 2cv Voisin est sérieusement touchée par la corrosion:

le chassis est plié à l'avant, ce qui est un grand classique sur la 2cv, et la caisse perforée en plusieurs endroits.

 

Le système Voisin, bien que fonctionnel, émet des bruits inquiétants en mode 4x4.

L'arbre de transmission vibre énormément même à très basse vitesse, et un cognement métallique se produit au moindre à coup.

03 Voisin achat 18_07_02.jpg

06 Voisin achat 18_07_02.jpg

05 Voisin achat 18_07_02.jpg

 

12 Voisin achat 18_07_02.jpg

11 Voisin achat 18_07_02.jpg

En arrière plan, la 2cv6 déjà partiellement restaurée.

Son chassis étant d'origine, nous optons pour la fourniture d'un chassis neuf, qui sera modifié et renforcé pour recevoir le kit Voisin. Nous préférons au chassis de 2cv un chassis d'Ami8 break, celui ci permettant l'utilisation de suspensions plus raides et robustes. Cette modification, qui ferait sans doute hurler Marc Voisin, est effectivement néfaste au comportement de la voiture dans des conditions de franchissement "trialisantes", mais apporte un net avantage en terme de robustesse quand il s'agit de rouler sur piste, voiture chargée, pour des raids africains au long cours.

02 Les 2 Choupettes.JPG

 

 

Démontage de la transmission Voisin :

     

Le pont, qui est en fait une seconde boite de vitesses de 2cv bloquée sur le quatrième rapport, est démonté. Ses silentblocs de fixation sont détruits, ce qui explique en partie les bruits de fonctionnements.

 

Le boite de vitesses, accouplée au crabot Voisin, est démontée pour être rénovée (changement des roulements et synchros).

 

Le démontage confirme l'état déplorable du chassis.

03 Carter2.JPG

03 Transmission.JPG

08 Dépose moteur2.JPG

17 Chassis démonté.JPG

19 Plancher.JPG

 

 

Rénovation du système Voisin :

 

 

Nettoyage de la boite de vitesses et du pont.

Il s'agit ici d'une boite "normale" de Voisin, c'est à dire avec les rapports de démultiplication de 2cv4, et non d'un version courte ou extra courte.

Le véhicule ayant très peu roulé depuis sa transformation en 4x4, les synchros sont en parfait état et nous évitons leur remplacement.

Les roulements sont en revanche changés, tant sur la boite que sur le pont.

02 Boite Voisin.JPG

05 Pont nettoyage.JPG

Gros plan sur les bras arrières modifiés et renforcés. Nous choisissons de ne pas les renforcer plus que ce qui a déjà été mis en place par Marc Voisin.

04 Bras AR Voisin.JPG

09 Train AR rénové.JPG

Tous les roulements, de roues et de bras, sont remplacés.

IMGP5591.JPG

IMGP5594.JPG

Les bras avant sont renforcés par la soudure, dans leur courbure, d'un renfort spécifique.

La mise en place nécessite un grand soin lors de la soudure, afin de ne pas déformer les bras.

IMGP5599.JPG

IMGP5600.JPG

Les Flectors de l'arbre de tranmission, en deux parties sur cette version, sont remplacés.

 

Le palier est également changé.

10 Transmission.JPG

 

 

Renforcement du chassis :

     

Nous utilisons un chassis d'Ami8 break.

Celle ci possède en effet des suspensions plus dures qu'une 2cv, avantage non négligeable sur piste quand le véhicule est chargé. En associant cette suspension à des amortisseurs performants, cela permettra de limiter l'affaissement du véhicule, mais surtout de supprimer le phénomène de "pompage".

 

Ci contre les pots de suspension d'Ami8 break, et ceux de 2cv d'origine.

08 Pots.JPG

 

Il est à noter qu'il est inutile, et néfaste, de trop renforcer (donc d'alourdir) un chassis de 2cv.

Le meilleur des renforts consiste à utiliser une "barre sahara". Il s'agit d'une barre fixée au chassis à l'avant, à l'aplomb des cylindres du moteur, et reprise sur le tablier sous la charnière du capot.

Cela permet de "trianguler" la partie avant et de renforcer cet endroit fragile en tout terrain.

Ici, l'usage prévu étant là ecore un peu "particulier", nous renforçons de manière plus conséquente, par doublage.

 

Renfort de la partie avant, découpe de la partie arrière pour permettre le passage des cardans et la fixation du pont.

06 Profil renforts.JPG

07 Renforts milieu.JPG

04 Renforts avant.JPG

09 Passage cardans.JPG

Les tirants de suspension d'origine ayant la fâcheuse tendance à se briser sur piste, nous apportons deux modifications importantes aux pots de suspension:

 

- Ouverture des pots de suspension pour avoir les ressorts apparents. Clin d'oeil aux premières 2cv, ce montage permet un accès bien plus aisé aux ressorts en cas de problème. Nous conservons la moitié de l'armature d'origine du pot pour le guidage.

 

- Fabrication de tirants de supension de 12mm de diamètre, à la place des 7mm d'origine ! Sur piste, cela permettra d'assurer la solidité en cas de choc.

Sans titre-2.jpg

Sans titre-27.jpg

Sans titre-28.jpg

P7060835.JPG

Le chassis terminé.

13 chassis 2.JPG

 

 

Montage de la mécanique sur le chassis :

     

Dans un premier temps, le moteur 602cc d'origine est conservé. Il sera remplacé en fin de restauration ,après les essais de mise au point, par un moteur 652cc d'origine Visa/LNA

 

Montage de la mécanique et du kit Voisin:

- La boite de vitesses rénovée est accouplée au moteur et l'ensemble reposé sur le chassis.

- La transmission arrière est également posée.

- L'arbre de transmission, en deux parties, est à son tour mis en place.

 

Il est à noter qu'un parfait alignement des divers éléments est primordial. C'est la condition nécessaire à un fonctionnement durable et sans vibrations.

01 moteur-boite.jpg

03 pose groupe.jpg

04 environnement moteur.jpg

 

09 mécanique complète.jpg

10 mécanique complète.jpg

 

06 pont.jpg

P9040032.JPG

 

Adaptations et montage de la caisse :

     

Modification de la caisse: des découpes sont effectuées dans le tablier, et le plancher arrière, pour permettre le passage des éléments Voisin.

01 Tracé découpe caisse AR 2.jpg

03 Découpe caisse AR.JPG

04 Découpe tablier.JPG

Le plancher avant, bien malade malgré une restauration récente de la caisse, est refait.

07 Découpe plancher AV.jpg

10 plancher refait.jpg

12 plancher refait.jpg

Les élements sensibles du plancher sont traités.

18 caisse retournée.jpg

19 caisse traitée.jpg

21 caisse traitée.jpg

La caisse ainsi modifiée peut alors être reposée sur la chassis.

28 pose caisse.jpg

29 pose caisse.jpg

 

Vue du kit Voisin depuis l'intérieur.

 

L'arbre de transmission passe entre les sièges, à l'intérieur de l'habitacle.

Un capotage neuf est réalisé afin d'isoler la mécanique des passagers.

 

Les flectors de transmission sont remplacés, et l'alignement est là encore soigneusement vérifié.

 

Les différentes durites et câbles sont déplacées vers l'intérieur de l'habitacle, dans une gaine placée sous l'arbre de transmission.

Cette modification Rétro-Méca permet de ne plus avoir aucun élément fragile sous le chassis, point important pour ce véhicule destiné à faire des raids africains.

21 arbre de transmission.jpg

22 demi arbre arrière.jpg

24 arbre avant.jpg

26 freins.jpg

32 Passage durits AR.JPG

33 Passage durits AV.JPG

34 carters AR.JPG

35 carter arbre.JPG

 

Le véhicule était destiné à un usage en raid, la capacité du réservoir est accrue grâce à la réalisation d'un réservoir sur mesure.

Celui ci vient se loger dans le logement réservé à la roue de secours sur les 2cv classiques, il entoure le pont Voisin.

 

Un tableau de bord spécifique est réalisé par Rétro-Méca pour suivre de près la mécanique:

- Pression d'huile

- Température d'huile

- Compte tours

- Charge batterie

- Compteur horaire 4x4

 

Le montage des ailes et ouvrants est réalisé.

Le capot est percé afin de recevoir la roue de secours, fixée à un support réalisé sous le capot par Rétro-Méca. Il est à noter que ce montage était une option proposée par Marc Voisin, mais la voiture n'en était ici pas équipée à l'origine.

 

Le véhicule sort pour la première fois de l'atelier pour faire ses premiers tours de roue.

Le fonctionnement est à présent satisfaisant: le passage en mode 4x4 s'effectue en douceur, et plus aucun bruit de transmission ne se fait entendre.

 

Sous le chassis, une tôle d'aluminium est mise en place sur toute la longueur afin de protéger le moteur et le pont.

43 fabrication réservoir.jpg

46 Mise en place réservoir.jpg

49 Réservoir reposé.JPG

50 Tableau fini.jpg

37 Tableau.JPG

 

38 Tracé et préparation capot.jpg

39 Capot percé.jpg

41 Fabrication support roue.jpg

42 Avant remonté.jpg

49 Porte bagages.jpg

62 Hauteurs.jpg

71 Plaques caisse.jpg

54 Protection dessous.jpg

73 Protections chassis.jpg

 

Montage d'un moteur 652cc Visa/LNA :

     

Pour remplacer le moteur de 2cv6 d'origine (602cc-27cv à 5500 trs/min- couple 3.9mKg à 3500 trs/min), nous décidons d'utiliser la motorisation conçue pour les Visa et LNA, c'est à dire le moteur 652cc.

 

Le "type 644" que nous choisissons pour la plus grande disponibilité de ses pièces par rapport aux autres déclinaisons (631) de ce même 652, développe 35 cv à 5500 trs/min et a un couple de 5 mKg à 3500 trs/min...soit 25% de gain !

Le but n'est pas de gagner en vitesse de pointe, limitée quel que soit le moteur par la démultiplication courte de la boite de vitesses et du pont, mais en agrément d'utilisation.

Ce moteur permettra en effet de franchir en douceur, en préservant les trains roulants, un obstacle difficile où il faudrait passer un force avec un moteur peu puissant.

IMG_0032.jpg

Sans titre-87.jpg

Le moteur est intégralement démonté pour analyse de son état...que nous espérons très bon car il totalise très peu de kilomètres.

 

Effectivement, le vilebrequin, l'arbre à cames et les paliers s'avèrent être très beaux.

 

Le travail se limitera donc à remplacer les chemises et pistons, nettoyer soigneusement les conduits de lubrification du vilebrequin, remplacer les coussinets de paliers et les bagues de pieds de bielles.

IMG_2804.jpg

IMG_2802.jpg

IMG_2798.jpg

IMG_2803.jpg

Copie de Photo1 016.jpg

Copie de Photo1 020.jpg

Remontage du moteur en cours...

Copie de Photo1 024.jpg

Copie de Photo1 028.jpg

Les deux demi-carters sont réassemblés, après une reprise de l'état de surface des plans de joints, condition indispensable à une bonne étanchéité.

IMG_2806.jpg

IMG_2808.jpg

Une pompe à huile neuve est mise en place.

 

Le volant moteur est rectifié afin de garantir un fonctionnement parfait de l'embrayage, sans broutages.

IMG_2809.jpg

IMG_2811.jpg

Un kit chemises-pistons neuf est installé.

L'un des avantages du moteur type 644 est que ce type de pièces est encore disponible.

IMG_2847.jpg

IMG_2849.jpg

Les culasses sont remises en place.

 

Les soupapes sont remplacées, leurs guides changés ainsi que leurs sièges changés après rectification (voir ici l'article technique sur la rectification).

IMG_2848.jpg

Photo1 008.jpg

Le montage du moteur est effectué.

 

La configuration du volant moteur de Visa ne permet pas le montage direct sur une boite de vitesses 2cv, la couronne du démarreur butant contre la cloche.

La solution d'utiliser des entretoises ne nous paraissant pas la meilleure, nous déplaçons la couronne du démarreur de quelques millimètres sur le volant moteur, et utilisons le démarreur de Visa.

 

La filtration d'air est assurée par un filtre à bain d'huile, d'origine Renault 4cv, couplé à un filtre à cartouche sèche de Renault 16.

La mise en service du bain d'huile est effectuée depuis l'habitacle grâce à une tirette, qui commande la position été/hiver du filtre de R16, le bain d'huile étant branché sur l'entrée "hiver".

IMGP5485.JPG

IMGP5483.JPG

Afin d'obtenir un refroidissement optimal en raid, un second radiateur d'huile est ajouté.

 

Celui-ci est branché grâce à une plaque sandwich intercalée sous le filtre à huile d'origine, et un thermostat qui déclenche sa mise en service dès que l'huile atteint la température de 80°.

P9040035.JPG

IMGP5473.JPG

Le carburateur Solex d'origine est remplacé par un modèle Weber, dont la configuration est plus avantageuse: la taille des buses des deux corps, ainsi que celle des gicleurs, favorisant le couple à bas régime et les reprises.

 

L'allumage électronique d'origine, trop fragile et capricieux dans des conditions extrêmes, est supprimé au profit d'un montage Multic. Des capteurs sont installés sur le volant moteur et un système offrant 3 courbes d'avance possibles est choisi.

P7060839.JPG P7060840.JPG

Premiers essais:

Le véhicule est transformé !

Si la vitesse de pointe reste faible à cause des rapports courts de la boite de vitesses, la nervosité, les reprises et la tenue de vitesse en côte sont surprenants !

 

 

RETOUR VERS -->

 

Retour accueil